L'Académie des Quatres

Bienvenue à l'académie des quatres, l'endroit ou vous apprendrez la maitrise de votre pouvoir. Serez-vous capable de maitriser ce don?
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Isabelle-Maïina Konnegan

Aller en bas 
AuteurMessage
Maïna Konnegan
Élèves
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 31
Localisation : Dans les pattes du Chef
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Isabelle-Maïina Konnegan   Dim 4 Mar - 16:27

I) Identité
Nom : Konnegan
Prénom : Isabelle-Maïna
Date de naissance : 6 août
Âge : 14 ans
Année d'étude : 4 ième année
Race: Humaine

II) Caractéristiques

Physique :
Maï est de grandeur moyenne mais, au côté de son meilleur ami, elle paraît assez petite. Elle n’est ni grosse ni maigre, étonnant avec tout ce qu’elle mange… Ses cheveux bruns châtains lui tombent aux épaules. Ses yeux sont bruns teintés d’une étrange lueur de curiosité. Ses traits sont fins et doux. La peau de ses bras, de son dos et ses jambes est recouverte de cicatrices et de marques de brûlures. À part l’uniforme de l’école, elle porte des vêtements moldu ample comme des sweats et des pantalons larges. Elle ne porte pratiquement jamais des vêtements qui permettent de voir la peau. Si c’est le cas, elle porte des gants partant du poignet jusqu’en haut des coudes et des bas qui remontent très haut. Elle préfère laisser ses cheveux tomber sur ses épaules.

Caractère :
Depuis son voyage au Japon, son caractère a bien changé. Autant elle était désagréable et cruelle, autant elle est maintenant pleine de vie et naïve. Ce changement est difficile à expliquer mais ses anciennes victimes doivent l’apprécier.
Maïna est extrêmement joviale et d’une énergie débordante. La jeune fille est souriante et toujours prête à rire si une plaisanterie parvient à ses oreilles. Elle semble incapable de rester tranquille. Elle se trouve toujours un petit quelques choses à faire. Maï est assez casse-cou et n’hésite pas à grimper sur tout et n’importe quoi. Sa grande curiosité l’amène à courir, sans réfléchir, vers le danger pour calmer sa soif de découvertes. La jeune irlandaise est dotée d’une grande intelligence qu’elle ne met à contribution qu’au service de Ryu. Elle adore taquinée, autant ses amis, ses ennemis que ses professeurs. La jeune fille est assez têtue et baisse difficilement les bras. Elle peut se montre courageuse dans de nombreuses situation mais le perd parfois très vite.

Sur le côté social, Maïna sait analyser rapidement les gens qu’elle rencontre. Elle accorde difficilement sa confiance, même si elle agit de la même manière avec tout le monde. Cela ne l’empêche pas d’être social. Elle aime se faire des tas de contacts mais les amis très proches restent assez rares. Les gens autours d’elle s’attachent pourtant assez vite à elle à cause de son comportement énergique. Maï est très fidèle en amitié et n’abandonne personne derrière elle. Elle reste tout de même un mystère pour ses amis car elle parle peu de son passé. Mais, si elle se fait des ennemis, son ancien caractère refait surface. Alors, elle se montre cruelle et elle n’hésite pas à régler des comptes à la baguette ou aux poings.
Si des jeunes filles s’approchent Ryu d’un peu trop près, elle se montre jalouse, chose qu’elle renie avec beaucoup d’énergie. Elle ne se déclare pas amoureuse et n’a jamais vraiment vécu ce sentiment.

Lorsqu’elle est seule, elle se renferme souvent dans ses pensées. Elle devient mélancolique et se rappellent certains événements peu agréables. Il lui arrive aussi de pleurer silencieusement. Quand elle part dans sa bulle de pensées, il lui arrive d’être maladroite. Ces choses sont rares puisque Maïna déteste la solitude et est toujours près d’un ami.
Ses grandes peurs sont les fantômes de toutes sortes (mauvaises expériences… v_v), Gendô, la mort de Ryu, la solitude et les orages.


III) Famille

Père:
Douglas Konnegan est né le 15 janvier à Londres à la suite de son frère et de sa sœur. Il prouva très jeune son appartenance à la magie et son penchant pour la magie noir. Il fit ses études à Poudlard dans la maison Serpentard. Il devint, à sa sortie, membre du département du service de détournement d’artisanats moldu. Il rencontra Sarah dans un voyage pour les vacances d’été. Il fut transféré dans le département de la communication avec l’Irlande. Deux ans après leur rencontre, Mathias-Issac naquit, suivit 7 ans plus tard par Isabelle-Maïna. Il divorça quelques années plus tard et reprit son ancien boulot auprès du Ministère. Il emporta avec lui son fils. Aujourd’hui âgé de 37 ans, il s’occupe du même département que son père et n’entretient plus de relation avec ses enfants.

Mère :
Sarah Williams est née dans le village d’origine de ses parents un beau 1 avril. Elle montra jeune des signes de son statu de sorcière, qui fit la fierté de son père. Sarah était la fille unique de ses parents, une moldu et un sorcier. Elle fit ses études dans une petite école magique près du village et travailla à son retour dans le magasin familial. Lorsqu’elle eut 20 ans, sa mère lui confia le magasin, incapable de remettre les pieds à l’intérieur depuis la mort de son mari, un an plus tôt. Elle rencontra Douglas peu après. Il s’en suivit une installation, deux naissances et un divorce. Sarah conserva la garde d’Isabelle-Maïna. Elle fut tuée dans un accident de voitures et serait aujourd’hui âgée de 32 ans.

Frères/soeurs :

Maïna n’a qu’un frère : Mathias-Issac Il est né dans le petit village maternel le 6 août et il y a passé 10 ans, avant que son père l’apporte en Angleterre. Il entre à Poudlard dans la maison Griffondor. Durant sa quatrième année, sa petite sœur s’installa chez son père. Leur mère venait de mourir. Mathias s’en voulut toute sa vie de ne pas avoir été là pour sa petite sœur, qu’il protégerait contre sa propre vie. Après ses études, Mathias resta chez son père 2 ans et, durant cet été, il a disparut. Personne ne sut où il est partit et personne n’a plus de nouvelles. Il est maintenant âgé de 19 ans, s’il est encore en vie.

Personnages importants :
Ryu Oshikawa est né au Japon, le deuxième d’une famille de 9 enfants. Avant l’été dernier, Maïna connaissait peu de chose sur son ami. Maintenant, elle partage certains de ses secrets et en connaît beaucoup plus sur lui. Même si leur vie est maintenant en danger, la jeune vie ne peut imaginer sa vie sans son Chef.

Kassandra Friedrich est née en Angleterre. Si Maïna connaît peu de choses sur Ryu, elle en connaît encore moins sur Kassandra. La jeune fille est tout de même sa meilleure amie. Elle a disparut durant la première année de Maï. Mais, Maï continua de correspondre avec elle et la jeune fille saute toujours de joie lorsqu’elle reçoit une réponse de son amie.

Animal :
Elemmírë est un hibou Grand duc. Maï le reçu l’été de son 13 ième anniversaire. Il était perché à sa fenêtre portant une lettre. Il était son cadeau d’anniversaire de la part de son frère. Depuis qu’Ellemmírë est dans la vie de Maïna, ils sont inséparables. Elle le considère comme une personne humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïna Konnegan
Élèves
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 31
Localisation : Dans les pattes du Chef
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Isabelle-Maïina Konnegan   Dim 4 Mar - 16:32

IV) L'histoire

Histoire :
Dans un petit village près de la côte d’Irlande, Sarah Williams dirigeait seule un petit magasin de produits naturels. En fait, pour les moldus, il était un simple magasin de produits naturels. Pour les sorciers des environs, il était un excellent commerce d’ingrédients magiques. Elle en avait hérité depuis la mort de son père, il y a un an. Sa mère avait été incapable d’y remettre les pieds. Pour honorer la mémoire de son père, elle avait accepté d’en devenir la propriétaire, laissant tomber ses études pour devenir guérisseuse. C’est quelques mois plus tard, en automne, que sa vie changea. Un nouveau client entra dans la boutique. Elle savait qu’il était nouveau car, dans ce petit village, tout le monde se connaissait. L’homme s’avéra être un sorcier travaillant pour le ministère de la magie anglaise en vacances. Il s’appelait Douglas Konnegan. Sa famille venait d’Irlande mais il n’y avait jamais mis les pieds. Douglas avait donc décidé de visiter le pays. Sarah fut enchantée de l’accueillir et lui proposa de lui faire visiter les alentours. L’homme accepta.
La simple visite s’éternisa sur plusieurs semaines et, de fil en aiguille, ils tombèrent amoureux. Le petit couple s’installa dans la maison de Sarah, qui se trouvait dans le même bâtiment que son magasin. Douglas fut transféré au département de la communication entre l’Irlande et la Grande-Bretagne. Deux ans après leur installation, un petit garçon pointa le bout de son nez. Les heureux parents le nommèrent Mathias-Issac et s’en suivit des années de bonheur.

Mathias venait d’avoir 7 ans et il eut un beau cadeau ; la naissance de sa petite sœur, Isabelle-Maïna. Malgré son âge avancé, Mathias accueillit le nouveau-né les bras grands ouverts, sans aucune jalousie. Il adorait s’occuper de ce petit être fragile. Maïna passa les premières années de sa vie entourée d’une mère aimante, d’un grand frère attentionné et d’un père dont elle ne voyait que l’ombre. Mais, Mathias savait qu’on lui cachait des choses…
Un beau matin, la petite fille âgée de 3 ans s’éveilla de bonne humeur et elle avait l’envie de jouer avec son compagnon de jeu préféré. Elle sortit de sa chambre, ouvrit la porte suivante et … personne ! Mathias n’était pas dans son lit. Il n’y avait pas non plus ses affaires. Tout avait disparut. La fillette courut dans le couloir et entra avec fracas dans la chambre de sa maman. Son père n’y était pas non plus.

Les années qui suivirent, Maïna les passa seule avec sa mère. La jeune fille devint rapidement la confidente de celle-ci et Maï découvrit un aspect de son père qu’elle aurait préféré ignoré. Lentement, comme un poison, la petite fille détesta ce père qui les avait abandonné, qui l’avait séparé de son grand frère… Ses temps libres, elle les passait à aider sa mère dans le magasin, se découvrant une passion pour les plantes. Maï entra à l’école moldu du coin mais les autres élèves ne l’appréciaient pas beaucoup. Ils la trouvaient tous trop étrange.
À l’âge de 7 ans, Maïna marchait dans le petit village avec sa mère. Il y avait une réunion des commerçants de la ville pour organiser une fête. Alors qu’elles traversaient la rue, une voiture roulait à toute vitesse vers elles. Sarah poussa sa fille sur le trottoir et reçut l’auto de plein fouet. Elle fut conduite à l’hôpital où on constata son décès. La garde de la jeune fille fut confiée à son père. Maïna du alors quittée l’Irlande, le cœur gros, vers l’Angleterre.

Dès les premières semaines chez son père, Maï changea de caractère. De la petite fille sage et calme, elle devenu une petite peste. Malgré sa joie de revoir son grand frère, la jeune fille était incapable de supporter son père, pas avec toutes les choses que sa mère lui avait raconté. Un jour, elle décida de s’enfuir de la maison et d’aller vivre avec sa grand-mère maternel. Mais, elle n’eut pas le temps de se rendre au guichet de l’aéroport. Son père l’avait retrouvé et il l’a ramena immédiatement à la maison où Maïna eut sa première punition, un coup de ceinture dans le dos.

La punition n’eut pas l’effet qu’aurait voulut son père. Maïna devenue vite insupportable, défiant sans crainte Douglas et provocant toutes sortes d’accident à l’école. Malgré les avertissements et les demandes de Mathias, la jeune fille n’avait aucune intention d’arrêter. À ses 11 ans, Douglas fut heureux de l’envoyer dans la première école de sorcellerie qu’il trouva. Maï entra donc à Nenharma, une école caché au cœur de l’Islande.
À son arrivé, Maïna demeura bien sage pour une fois, appréciant l’absence de son père. Jusqu’à un certain soir où tous les étudiants étaient réunis pour le souper. Elle était assise, tranquille, sur son petit banc, à manger son repas quand elle reçut derrière la tête de la compote de pomme. En se retournant doucement, la jeune fille pus voir un garçon plus âgé qui riait. Sans hésiter, elle saisit des patates pilées avec sa cuillère et lui lança. Le garçon évita de peu le missile, qui atterrit dans les cheveux d’un garçon derrière lui. Furieux, il lança à son tour son dessert. Maï évita le projectile qui atterrit dans l’assiette de sa voisine. Et c’est ainsi qu’une bagarre se déclencha. La jeune fille vit disparaître le garçon sous sa table. Elle n’hésita pas une seconde et se glissa au sol pour le rejoindre. Elle le rejoignit en rampant. Arrivée près de lui, le garçon la repoussa d’une main. Maï ne se laissant pas faire, elle le repoussa à son tour en s’agrippant à lui. Et ils roulèrent tous les deux dans la nourriture étendu au sol jusqu’à l’intervention des professeurs. On demanda qui avait commencé et la jeune fille se vit forcer de tout nettoyer avec le jeune garçon. Pendant le nettoyage, ils ne tardèrent pas à discuter comme de vrais amis. Maï, pour se désennuyer, lui lança de l’eau et Ryu s’empressa de répliquer. La directrice revient et le jeune garçon adressa un clin d’œil à sa complice. Il fit glissé le savon sur le plancher et la pauvre Madame Adams perdit pied. Ils se ramassèrent tous deux à son bureau. Une jeune fille y attendait aussi. Quand ils la questionnèrent, Kassandra répliqua qu’elle avait fumé dans la cour.
Étrangement, dès le lendemain, une grande amitié se créa dans le petit trio et ils devirent vite inséparables. Ensemble, ils firent de grands coups dans l’école. Ryu, Maïna et Kassandra furent bientôt connus auprès du personnel comme les plus turbulents de l’école.

Pour une raison qu’elle ignorait totalement, Ryu partit vers la fin de l’année, la laissant seule. Puis, se fit au tour de Kassandra. Elle disparut mystérieusement. Maïna questionna sans relâcha les professeurs et la directrices mais aucun ne voulut lui répondre. Furieuse, la jeune fille laissa tombé les études pour faire de nombreux coups dans l’école. L’été arriva et la jeune fille rentra chez elle. Son père la gronda sévèrement, n’hésitant pas pour la punir avec les objets qui lui tombait sous la main. Mathias du regarder la scène sans pouvoir agir. Douglas annonça l’inscrïption de Maïna dans une nouvelle école de sorcellerie bien plus sévère mais elle s’en réjouissait. Peut-être que ses amis allaient y être…
Mais, aucun de ses amis ne se trouvaient dans cette école-là. Ne se laissant pas abattre pour autant, Maï réussit à se créer un nom rapidement. Auprès des élèves, elle était adorée pour son courage à défier l’autorité. Pour le personnel, elle était une dangereuse délinquante qu’il fallait maîtriser. La jeune fille obtenue des punitions corporelles pour chacun de ses tours découverts, laissant des marques sur ses bras, son dos et ses jambes. Mais, cela n’arrêta pas notre petite Maï.

L’été arriva de nouveau. Contrairement à ce qu’elle aurait cru, son père ne l’accueillit pas avec des coups. Il lui annonça plutôt que Mathias était porté disparut depuis un mois. La jeune fille piqua une crise à son père et ne lui adressa plus la parole de l’été sinon pour lui crier après. Le jour de son anniversaire, un hibou se percha sur sa fenêtre. Il porte une lettre. C’était Mathias qui offrait l’hibou à sa petite sœur pour garder un contact avec elle. Matt refusa de dire où il les cachait mais Maï se sentit bien moins seule. Son père lui choisit alors une nouvelle école où passer l’année, une se trouvant en Espagne.
La jeune fille fit ses bagages, ravie de quitter pour une année entière l’homme qu’elle détestait le plus. Dans cette nouvelle école, elle rencontra tout nouveau ses meilleurs amis Quel bonheur de voir des visages familiers! Mais, il n’était pas seul. Ryu avait maintenant une copine. La jeune Itarïlle ne resta pas très longtemps près du trio. Elle souffrait de jalousie envers Kassadra et Maïna. L’irlandaise ne pleura pas beaucoup sa perte…

L’année passa très vite et l’été arriva. Ryu proposa alors à Maïna de visiter son pays d’origine. Enchantée, la jeune fille ne pus refuser. Le tour d’avion dura une éternité et ils arrivèrent enfin au Japon. Ils trouvèrent Gendô, il revenait d’une tournée dans les bars du quartier. La soirée débuta par une conversation mouvementée, les jurons et les cris volaient dans la pièce. Soudain, Gendô se jeta sur Ryu, les mains serrant le cou du jeune homme. La jeune irlandaise était apeurée et remarqua bien vite que son ami commençait à manquer d’air. Maïna, affolée, oubliant son avantage magique, elle saisit une fourchette et la planta dans le bras de Gendô, qui lâcha immédiatement Ryu. Fou de rage, il la gifla. Maï ne bougea pas d’un poil, trop sur le choc pour réagir. Insulté, le père s’apprêtait à faire une nouvelle tentative mais, Ryu prit la première chose qu’il eu sous la main, un couteau de cuisine rouillé, et l’enfonça dans la cuisse de son père. L’homme hurla. Le jeune homme attrapa alors la main de Maïna et la sortit de la maison, pour ensuite y retourner. Seule à l’extérieur, elle se laissa tombé sur les genoux. Ryu revient quelques minutes plus tard, le regard sombre et les poings serrés. Il se laissa tomber sur les genoux à ses côtés et il baisa la tête. La discussion ne reprit pas. Plusieurs minutes passèrent encore avant qu’une main se saisisse de la sienne. Ryu fit les valises et trouva un peu d’argent. Les deux sorciers s’enfuirent finalement de la maison familial. Deux semaines passèrent avant que Ryu déniche un appartement au dessus d’une boulangerie. Entre temps, l’atmosphère était invivable. Ryu ne prononça pas un mot.

Ils s’installèrent le premier jour où l’appartement était libéré. Il n’était pas ce qui était le plus propre, mais, au moins, il était peu dispendieux. Ce soir-là, Ryu lui offrit le divan-lit et Maï n’insista pas, même si elle préférait laisser le lit à Ryu. Son sommeil fut hanté par des affreux cauchemars où elle revoyait Gendô tenté de tuer Ryu. Le lendemain, elle se réveilla en sueur, apeurée. En un coup d’œil, elle s’aperçut qu’elle était seule, toute seule. Elle fouilla l’appartement sans trouver son ami. La panique s’empara de la jeune fille… Et si Gendô l’avait retrouvé… Et si Ryu était parti, sans rien dire… Et si il l’avait abandonné… Elle était seule… Maï marcha comme un automate vers la salle de bain et s’assit dans le bain. Elle ouvrit l’eau froide. Peut-être que ce bain la réveillerait ? Oui, elle était sûrement encore dans un cauchemar. Les minutes passèrent et la panique, le choc et la peur ne semblaient pas vouloir la quitter. Son regard était embrumé par des larmes de peur. Elle entendit des pas, une porte qui s’ouvre et l’eau qui s’arrête. Un poids entra dans le bain avec elle et une main se posa sur son genou. Elle eut un frisson et leva le regard. C’était lui… Il ne l’avait pas abandonné. Les larmes qui coulaient déjà depuis quelques minutes redoublèrent. Sous la force des émotions qui l’habitait, Maï se lança dans ses bras et déposa sa tête contre l’épaule de Ryu. L’irlandaise serra les poings et passa sa colère contre lui, en dévoilant sa peur. Après quelques instants, elle tomba, épuisée, dans ses bras.

Le lendemain, elle se leva assez tôt et fut étonné de trouver Ryu à la cuisine. Elle apprit que Ryu avait trouvé un emploi pour eux à la boulangerie. Mais, elle commençait plus tard que lui. Le japonais la quitta vers 8 heures. Après avoir tourné en rond dans l’appartement une minute, Maïna descendit à la boulangerie. Hésitante, elle choisit de l’observer par la fenêtre. La boulangère, exaspérée, fit entrée la jeune fille et la plaça à la caisse. Maï n’était pas très habile en langage japonais, surtout avec les seuls mots qu’elle connaissait sont ceux de Ryu. Elle fut donc transférer le jour même en cuisine avec son meilleur ami. Elle pétrissait du pain et son nez lui piqua. Elle éternua un bon coup. Un nuage de farine envahit la pièce et lui couvrit le visage. Ryu eut un rire. L’atmosphère se décontracta aussitôt entre eux.

Maïna reçut vers la fin de l’été une lettre de son père lui obligeant de revenir immédiatement à la maison. Ryu l’informa qu’il allait enseigner dans un manoir. Son arrivée ne fut pas très chaleureuse, du moins, elle le fut peut-être trop. La rentrée en classe allait commencer et Maïna utilisa ses dons devant son père. Douglas l’envoya dans au manoir Crawl, comme le voulait la jeune fille…

Don: La métamorphose qu'elle contrôle à 6-7/10 et l'eau qu'elle contrôle à 1-2/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryu Oshikawa
Admin
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Isabelle-Maïina Konnegan   Dim 4 Mar - 19:14

O_o..... et bien que dire:

1) t'avais omis la race... je t'ai corriger!!!

2) des fautes d'ortho mais avec le contenu.... sa fait rien ^^'

Bienvenue parmis nous jeune demoiselle.... Faites gaffe a vos fesses... chef est pas loin :p...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academiedesquatres.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isabelle-Maïina Konnegan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isabelle-Maïina Konnegan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isabelle Caro, ex-mannequin, anorexique, et morte
» Bureau d'Isabelle
» Isabelle
» Isabelle H. Wolfe
» Fiche Isabelle Delacre [en cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie des Quatres :: Avant de débuter... :: Présentation :: Présentation des étudiants/es-
Sauter vers: